Nutrition

Ces pages s’adressent plus particulièrement aux mamans qui ont des difficultés à alimenter leur enfant, mais aussi aux centres d’accueil d’enfants malnutris.
Les mamans doivent comprendre l’importance de bien alimenter son enfant pour éviter tout risque de malnutrition…

Ces recettes sont des recettes courantes que beaucoup connaissent, mais peuvent être méconnues de certaines mamans, il est intéressant de les consulter, de les adapter ou de les appliquer intégralement.

Les mamans qui souhaitent des conseils avisés pour nourrir leur enfant peuvent consulter le site de la FAO
http://www.fao.org/3/y5740f/y5740f0a.htm .

Alimentez souvent les jeunes enfants.

Commencez dès six mois.
L
e nombre de fois où un jeune enfant doit être nourri dépend de la valeur énergétique des aliments que l’on peut se procurer sur place et de la quantité habituellement consommée à chaque fois. Les jeunes enfants ont un petit estomac et doivent donc manger souvent ; le nombre de repas augmente au fur et à mesure qu’ils grandissent. Lorsqu’un enfant est en bonne santé et qu’il tète au sein fréquemment dans la journée, les aliments complémentaires devraient être donnés comme suit:

  • deux ou trois repas par jour entre 6 et 8 mois;
  • trois ou quatre repas par jour entre 9 et 24 mois;
  • une ou deux bonnes collations supplémentaires (voir la page 69) par jour, données à la demande, après l’âge de 6 mois.

Ne pas oublier que la priorité doit toujours être donnée à l’allaitement maternel aussi longtemps que possible et même au delà de 24 mois (OMS-UNICEF)

  • CONSEIL
  • L’enfant sévèrement malnutri ne tolère ni le fer ni les quantités habituelles de protéines alimentaires, de graisses et de sodium. L’enfant sévèrement malnutri a des besoins nutritionnels très particuliers, et le stade de réhabilitation nutritionnelle doit se faire sous strict contrôle médical.

Ensemble par le partage