Courrier au Mouvement Emmaus

Chers amis, chers compagnons, bénévoles, salariés du mouvement EMMAÜS,

????

Tous militants pour contribuer à l’avènement d’un monde meilleur, je m’autorise, venant d’être élu Président par le Conseil d’Administration de S.O.S. BOîTES LAIT, à vous partager quelques informations  et sentiments.

L’Abbé Pierre avait créé cette association en 1963 suite aux inondations du Bangladesh pour venir en aide aux nourrissons qui mourraient en grand nombre dans un contexte apocalyptique.

En dépit de son ancienneté au sein du mouvement, cette petite structure reste incomprise.

J’entend chacun clamer sa totale fidélité au message du père : ” Servir premier le plus souffrant “, et pourtant, au cours de ces dernières années, les contributions volontaires des groupes, tant des communautés de compagnons que des comités d’amis n’ont cessé de fondre, mettant en danger l’existence même de S.O.S. BOîTES LAIT qui dans ce contexte, traverse une crise existentielle grave.

Pourtant, le mouvement EMMAÜS peut être fier de l’action menée par des bénévoles actifs, qui se comptent sur les doigts d’une main, car ce sont plusieurs milliers de bébés qui ont été sauvés de malnutrition en Afrique et en Haïti en 2014.

Grâce à S.O.S. BOîTES DE LAIT, EMMAÜS est présent au cœur du conflit syrien en fournissant via l’association “Pour une Syrie Libre” du lait et des compléments nutritionnels pour les bébés, victimes innocentes de l’excès de puissance des hommes.

Sans fierté aucune, nous pensons avoir sauvé plusieurs dizaines de bébés dans ce conflit atroce.

Malgré des efforts importants pour redonner du souffle à notre communication avec un site internet réactivé et une lettre trimestrielle “CONTACT”  partageant à tous l’actualité de nos actions, une présence et une information accrue dans les réunions de région Emmaüs, le soutien du mouvement se réduit.

C’est dans ce contexte que j’ai accepté de succéder à Michel CHARLET.

Mon parcours au sein d’EMMAÜS exigeait que j’assure le relais de mon prédécesseur.

Proche collaborateur d’André CHAUDIERES,  alors Président de la “SA HLM EMMAÜS”, je suis à ses côtés en octobre 1987 lors des 2èmes Rencontres Humanitaires de Pont-Saint-Esprit pour convaincre le père de donner son nom à sa Fondation, la “Fondation Abbé Pierre pour le Logement des Défavorisés”, qui sera reconnue d’Utilité Publique le 11 février 1992 et ou je m’emploierais, au sein d’une équipe formidable, au développement des ressources et moyens jusqu’en juin 2007.

Quant à S.O.S. BOîTES DE LAIT, de nouveau à un tournant de son histoire, il va s’agir de permettre aux membres de l’association de réfléchir et d’échanger sur son devenir en se posant les questions fondamentales auxquelles on ne peut se soustraire :

POUR QUI ?  POUR QUOI ?

AVEC QUI ?  AVEC QUOI ?

 Alors bienvenue à tous ceux qui souhaiteraient se joindre à nous pour y réfléchir et échanger.

Pour finir, après lecture de ce courrier, je vous invite cordialement à le communiquer à l’équipe solidarité de votre communauté ou de votre comité, et à ouvrir le débat au sein de votre conseil d’administration afin que chaque membre de cette équipe prenne conscience de l’engagement même de notre fondateur auprès des plus petits d’entre les hommes (les très jeunes enfants, les bébés) et des plus fragiles.

Nous avons besoin de votre soutien financier pour poursuivre en 2015 ces actions voulues par l’Abbé Pierre.

Merci pour votre engagement

Je vous assure toutes et tous de mon plus fraternel salut.

Louis BLIC

Président S.O.S. BOîTES DE LAIT