CONTACT N°41


LouisLE MOT DU PRÉSIDENT

   Chers ami(e)s, militant(e)s et compagn(es)ons d’Emmaüs.

    A l’heure ou je rédige cet éditorial pour notre 41ème numéro, Bruxelles à son  tour subit une nouvelle agression barbare à travers deux attentats meurtriers et il me revient en mémoire l’état d’esprit dans lequel je me trouvais en rédigeant celui du n°40 au lendemain des six attaques perpétrées le 13 novembre dernier à Paris.

Ne jamais renoncer, quelques soient les agressions à « servir premiers les plus souffrants ».

Il y va de notre dignité, de celle que nulle barbarie ne pourra réduire.

Telle est l’une des meilleures réponses que nous puissions faire et à laquelle vous vous associez en soutenant S.O.S. BOîTES DE LAIT

La fin de l’année 2015 a été marquée par un soutien financier plus important de la part de nos donateurs particuliers et des groupes Emmaüs (Communautés et Comités d’Amis confondus).

Grâce à l’augmentation de ces contributions, nous avons pu amplifier notre aide et soutenir de nouveaux centres.

Prenez le temps de nous lire afin  de prendre connaissance des actions qui se poursuivent, se développent grâce à vous et surtout, n’hésitez pas à en parler à votre entourage.

Nous avons besoin de tous !

Sincères amitiés emmaüsiennes,

Louis BLIC

P.S : Comme d’habitude vous pouvez imprimer la version papier du n° 41

NOUVEAUTÉS 2016

Nous avons appris avec tristesse en Novembre 2015, la fermeture du Centre de Mal-nourris de N’Gaoundaye en République Centrafricaine.

Devant cet état de fait, notre Conseil d’Administration à pris la décision de redistribuer l’aide de ce Centre en renforçant notre dotation au Foyer des enfants « Saints anges gardiens » de Ngaoudéré qui avait des besoins grandissants.

Grâce à une hausse sensible des dons reçus lors du troisième trimestre 2015, nous avons pu étudier des nouvelles demandes d’aides et c’est avec plaisir, que nous pouvons vous annoncer que deux nouveaux centres bénéficient de nos produits en 2016.
◊ Au Sénégal : Le Dispensaire St Benoît de la Mission de Kabadio.
◊ 
Au Burkina Faso : La pouponnière « Le refuge » de Tintilou (voir le témoignage page suivante).
A noter que pour cette nouvelle structure, l’acheminement de nos produits est assuré de façon bénévole par des hôtesses de l’air d’AIR FRANCE membres de l’Organisation les Enfants d’Abord – Burkina Faso.

En parallèle, nous avons renforcé notre collaboration avec l’association Aviation Sans frontières, pour  nous permettre, avec l’accord des centres concernés, d’expédier nos produits en réduisant sensiblement nos coûts d’acheminement (les frais A.S.F. proposés sont très bas).
Depuis début 2016, Mvom Nnam Sa’a au Cameroun et Notsé au Togo sont desservis  par A.S.F.

Enfin, afin de renforcer notre visibilité et mieux faire connaître notre action, nous  avons crée une page Facebook qui nous permettra de vous informer régulièrement en publiant des témoignages et photographies de nos centres.

Bien sûr, nous continuerons à publier tout les 3 mois, notre bulletin de liaison CONTACT, afin de vous informer de nos actions et vous transmettre les témoignages de nos Centres.

A très bientôt donc, sur Internet et de façon plus classique sur papier.

L’Équipe S.O.S. BOîTES DE LAIT

NOS BÉNÉFICIAIRES TÉMOIGNENT
Ce mois ci : La pouponnière “Le Refuge” de Tintilou  BURKINA FASO

En octobre 1990, le premier orphelin aidé, un élève très brillant en classe de 6ème dans un collège privé de Ouagadougou, a été exclu des cours par le Directeur, pour non paiement de ses frais de scolarité.

C’est alors qu’un couple d’instituteurs a décider de sauver l’avenir de cet orphelin en prenant ces frais en charge.

L’excellent travail de ce premier orphelin parrainé a motivé Constantin  et son épouse Claudine à considérer le sort de centaines d’autres orphelins vivant la même situation.

Dans un deuxième temps ils ont décidé de considérer le problème d’un point de vue plus global, en soutenant non seulement l’éducation, mais aussi la santé et l’alimentation de ces orphelins.

La fondation Les Enfants d’Abord”, enregistrée par sous le récépissé n° 2004 / 574 / MATD est née.

Après avoir crée sa propre école à OUAGADOUGOU afin d’accueillir le maximum d’orphelins, l’idée de voler au secours des plus jeunes est venue tout naturellement.

C’est ainsi qu’a été crée une pouponnière.

??????????1 La pouponniere de Tintilou

Cette dernière nommée “Le Refuge”” est située à Tintilou, petit village distant de 30 kilomètres de la Capitale OUAGADOUGOU

Elle accueille actuellement 19 nourrissons, placés par l’Action Sociale suite à une situation difficile :
⇒ Mère décédée à l’accouchement.
⇒ Mère souffrant de troubles mentaux.
⇒ Problèmes familiaux graves ne permettant pas le maintien  de l’enfant en famille ….

Les nourrissons restent parmi nous jusqu’à l’âge de 2 à 2 ans ½ et retournent en famille après une enquête favorable des services sociaux.

Dans certains cas, il faut envisager une adoption et l’enfant reste à la pouponnière jusqu’à son adoption effective qui peut-être envisagée vers l’âge de 6 ans.

Afin de répondre aux besoins de scolarisation de ces enfants, une école maternelle a été ouverte, accueillant également des enfants du village et en particulier des orphelins pour 25 % de l’effectif.

Puis une école primaire a vu le jour, et pour sa 4ème année de fonctionnement, notre école au village de brousse accueille 142 enfants !!
Dont 42 pour la Maternelle :
◊ 17 en Petite section
◊ 25 en Moyenne/Grande section

Et 100  pour la Primaire :
◊ 20 en CP12 Salle de classe sous un hangar- Tintilou BURKINA FASO
◊ 32 en CP2
◊ 27 en CE1
◊ 21 en CE2

Pour accueillir tout ce petit monde, nous ne disposons actuellement que d’un seul bâtiment pour 3 classes.

2 Salle de classe sous les manguiers - Tintilou BURKINA FASO

Pour les plus jeunes, l’apprentissage de la lecture et du calcul se fait donc à l’ombre des manguiers, en plein air, … !

Nos protégés sont intégralement pris en charge (nutrition, santé, éducation, vêtements, jouets) grâce à la générosité de nos donateurs.

La pouponnière est une structure privée, encadrée mais pas subventionnée par l’état burkinabé.

Notre action n’est possible que par vos dons directs et vos parrainages.

Actuellement, cinq monitrices (Martine, Adeline, Tega, Madeleine et Véro) nous aident à temps plein, assistées régulièrement par des bénévoles de passage.

L’action sociale locale est en contact permanent avec notre structure afin de nous solliciter pour le placement en urgence de nouveaux bébés.

Devant le nombre grandissant de bébés, que nous ne pouvons refuser, nous tenons à remercier l’association S.O.S… BOîTES DE LAIT  pour l’aide en Lait Infantile apportée à nos tout- petits de la pouponnière.

3A Jocelyn et Thomas17A Wend Mi
4A Eleazar5A Esther7A Faisal8A Amina9A Sarata10A Severine                     ?16A Grace15A Claire?

Nos derniers triplés

????????????????????                              ??????????

En leur nom, nous vous envoyons un grand

MERCI

 Maryse 25 Une partie de nos bébés et votre bon lait - mars 2016 - Tintilou BURKINA FASO

VOUS SOUHAITEZ NOUS AIDER ?

  • Faites nous connaître

 Vous avez autour de vous des connaissances et ou des amis qui seraient sensibles à notre action :

Transmettez nous leurs coordonnées, nous leur enverrons notre bulletin CONTACT.

  • Aidez nous financièrement

Sachez qu’avec 1 Euro 
Vous contribuez à la prise en charge journalière d’un orphelin
ou
d’un enfant abandonné
ou
d’un bébé que la mère ne peut pas allaiter

Et avec 10 Euro 
Vous contribuez à l’allaitement mensuel d’un enfant âgé de plus de 12 mois
ou
Vous prenez totalement en charge le traitement d’un enfant âgé de plus de 6 mois souffrant de malnutrition sévère.

 Comment procéder ?

  •  Contactez- nous
  •  Envoyez vos dons

par chèque ou par virement bancaire

 à l’ordre de S.O.S. BOîTES DE LAIT

  •  Effectuez un don en ligne

 Un reçu fiscal et un bilan financier vous seront adressés en fin d’année

abbe PierreL’Association S.O.S. BOîTES DE LAIT a été créée par l’Abbé Pierre en 1963.

Elle a été déclarée à la Préfecture de Paris le 14 août 1963.

Effectuer des versements sous forme de dons à notre association peut vous permettre de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 66% des sommes versées dans la limite de 20% de votre revenu imposable.