Contact N° 40


LouisLE MOT DU PRÉSIDENT

Le mot du Président ce mois-ci aura une teneur particulière.                                     Vendredi 13 novembre entre 21 h 15 et 0 h 58, six attaques ont été perpétrées à PARIS faisant 130 morts et près de 400 blessés.       Ces actes de barbaries succèdent à tant d’autres commis par DAECH à travers la planète.  

Ils procèdent du même mépris de la vie humaine et des valeurs qui fondent nos civilisations.                                                                                                 Ils cherchent à dresser les communautés et les religions les unes contre les autres.                                                                                                         C’est l’humanité tout entière qui est visée par ces hommes et ces femmes dont l’aveuglement n’a d’égal que la lâcheté.
Ils doivent savoir que leur cause est perdue et leur folie meurtrière vouée à l’échec.                                                                                                             C’est avec beaucoup de force et de vigueur que les militants de S.O.S… BOîTES DE LAIT continuerons à “Servir premier les plus souffrants, les plus petits d’entre les hommes” dans le droit fil du combat mené sans relâche par le Père, pour l’avenir d’une humanité meilleure et plus éclairée.

Dans ce triste contexte, j’adresse néanmoins à tous, mes vœux les plus sincères pour une année heureuse habitée de joie et d’espérance

Louis BLIC

P.S : Comme d’habitude vous pouvez imprimer la version papier du n° 40

NOS BENEFICIAIRES TEMOIGNENT

Ce mois ci : Le  foyer des enfants “Saints  Anges Gardiens” de  Ngaoundéré  CAMEROUN

Marza – Ngaoundéré, mardi 16 Novembre 2015

A toute l’équipe S.O.S… BOîTES DE LAIT et à tous nos bienfaiteurs.

En effet depuis de nombreuses années vous nous envoyez régulièrement des seaux de lait au profit de nos enfants.

Nous sommes au nord Cameroun depuis 1968.

Nous sommes une congrégation italienne qui s’appelle “MATER ORPHANORUM”, Mère des Orphelins.

Nous avons été fondées par un tout jeune prêtre, en Italie en 1945, près de Milan pour s’occuper des orphelins de guerres.

En 1968, nos premières jeunes sœurs sont arrivées au Nord Cameroun à TOUBORO, près de la frontière Tchad et de la Centrafrique pour s’occuper d’une façon plus particulière des lépreux, laissés pour compte.

A ce moment là, construire un orphelinat n’était pas pensable car la famille africaine n’abandonnait pas leurs enfants. Elles ont donc construit trois boukarous (cases rondes) pour accueillir des orphelins avec une maman d’accueil

Avec l’évolution des mœurs et la pandémie du VIH/SIDA, la construction d’un orphelinat s’est avérée nécessaire, ce que nous fîmes en 2004 à Ngaoundéré, toujours dans le nord Cameroun.

Nous avons ouvert l’orphelinat en 2006.

Actuellement nous accueillons 41 enfants de 3 mois à 25 ans, l’aînée étant à l’université.

En 2012, nous avons accueilli 13 bébés abandonnés ou jetés dans un fossé. Quelques uns ont pu trouver une famille d’adoption, soit dans le pays même ou encore à l’étranger – Italie, France et Suisse.

Nous avons régulièrement de leurs nouvelles car les familles elles-mêmes souhaitent que leur enfant reste en contact avec le foyer qui leur a “sauvé” leur petite vie si précieuse.

Les dons, autres que les vôtres,  nous viennent de notre congrégation en grande partie, des bienfaiteurs d’Italie et de France, comme la Fondation Raoul Follereau ou encore d’autres petites associations.

Depuis quelques années, des mouvements des différentes paroisses de Ngaoundéré nous viennent également en aide par des dons occasionnels ou encore par quelques familles.

Pour les rentrées scolaires la fondation MNT* nous aide pour les fournitures scolaires.

*(voir http://www.mtncameroon.net/CorporatePage?LANGID=FRE&PAGE_NAME=MTNFoundation)

La rentrée des classes Ngaoundéré Nov 2015 - CAMEROUNNous avons au sein même de notre orphelinat une école maternelle et une école primaire accueillant nos enfants et les enfants des quartiers alentours.               Les plus grands vont dans les  écoles du quartier.

Des bénévoles  viennent participer aux répétitions du  Week-end.

Votre aide est vraiment très précieuse car le lait et très cher ici et beaucoup de nos enfants en profitent.

Voici quelques uns de nos petits protégés.

Antoine abandonné le jour de la Toussaint crie sa détresse - Ngaoudéré le 3 nov 2015 - CAMEROUN

Le 3 novembre                               Antoine crie toute sa détresse car sa maman l’a abandonné devant un dispensaire le jour de la Toussaint. Tous les saints du ciel se sont réunis pour lui trouver une famille.

2015 6 nov Antoine dort en souriant aux anges - Ngaoundéré le 6 nov 2015 _ CAMEROUN

 

Le 6 novembre                                   il dort déjà paisiblement en souriant aux anges.

 

                                                            Dorothée et MonicaDorothée est une maman pour sa petite soeur Monica, toutes les deux abandonnées à leur naissance - Ngaoundéré Nov 2015 - CAMEROUN

ont été abandonnées toutes petites.                                             Dorothée est déjà une petite maman pour sa petite sœur qu’elle aime beaucoup.           

Marie, orpheline a été détectée séropositive à sa naissance.Marie

C’est son oncle prêtre qui nous l’a confiée.                                             Ses parents sont décédés du SIDA dans un village situé à l’extrême nord du Cameroun. Totalement abandonnée et laissée sans soins car elle aussi est atteinte de la même maladie que ses parents, son oncle nous la confiée dans un état très grave, lui-même ne pensait pas qu’elle avait encore assez d’énergie pour lutter contre sa maladie.                                                           Elle est déjà très responsable et n’oublie jamais de nous demander de lui donner ses médicaments et dès la moindre blessure elle demande le pansement….

Sonia, abandonnée dans la rue à sa naissance - Ngaoundéré CAMEROUN

 

Sonia aime donner à manger à ses petits amis, les poussins.                   Elle et son grand frère ont été abandonnés dans la rue.

 

Joseph a été abandoné à l'age de 3 mois - Ngaoudéré Nov 2015 - CAMEROUN

Joseph a été abandonné par sa maman à l’âge de 3 mois.

Mais l’innocence de son jeune âge ne lui fait pas perdre son sourire, c’est un bébé très agréable, très souriant.

Nos enfants participent aux petits travaux ménagers les samedis, chacun selon sa force.

Angélica prend les tâches ménagères pour un jeu - Ngaoundéré Nov 2015 - CAMEROUNPour la petite Angélica, c’est encore un jeu, elle aime beaucoup faire ces travaux. Elle a été trouvée dans un fossé à sa naissance à Ngaoundéré.                                 Elle profite pleinement de votre lait.

 

Joséphine est née en prison - Ngaoundéré Nov 2015 - CAMEROUNJoséphine est née en prison et a passé 9 mois avec sa maman (qui y est toujours, elle a encore pour 15 ans de détention). Quand sa petite vie toute fragile était en danger, les affaires sociales  nous l’ont confiée d’urgence.

Joséphine et Sœur Nicole - Ngaoundéré Nov 2015 - CAMEROUN

Elle est devenue une belle petite fille très espiègle et son caractère montre       qu’elle sera capable de se défendre dans la vie.

A tous nos bienfaiteurs, ce petit monde et tous les autres qui ne sont pas sur les photos mais que votre lait aide à grandir et avoir la force pour aller à l’école,  vous disent un très grand

MERCI

 

Que Dieu vous bénisse et vous comble de toutes ses bénédictions.

Vos petits amis du foyer Saints Anges Gardien Ngaoundéré CAMEROUNSœur  Nicole

et toute l’équipe des sœurs et les laïcs qui nous aident

 

 

VOUS SOUHAITEZ NOUS AIDER ?

  • Faites nous connaître

 Vous avez autour de vous des connaissances et ou des amis qui seraient sensibles à notre action :

Transmettez nous leurs coordonnées, nous leur enverrons notre bulletin CONTACT.

  • Aidez nous financièrement

Sachez qu’avec 1 Euro 
Vous contribuez à la prise en charge journalière d’un orphelin
ou
d’un enfant abandonné
ou
d’un bébé que la mère ne peut pas allaiter

Et avec 10 Euro 
Vous contribuez à l’allaitement mensuel d’un enfant âgé de plus de 12 mois
ou
Vous prenez totalement en charge le traitement d’un enfant âgé de plus de 6 mois souffrant de malnutrition sévère.

 Comment procéder ?

  •  Contactez- nous
  •  Envoyez vos dons

par chèque ou par virement bancaire

 à l’ordre de S.O.S. BOîTES DE LAIT

  •  Effectuez un don en ligne

 Un reçu fiscal et un bilan financier vous seront adressés en fin d’année

abbe PierreL’Association S.O.S. BOîTES DE LAIT a été créée par l’Abbé Pierre en 1963.

Elle a été déclarée à la Préfecture de Paris le 14 août 1963.

Effectuer des versements sous forme de dons à notre association peut vous permettre de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 66% des sommes versées dans la limite de 20% de votre revenu imposable.